Un thriller de choc !

 

Honte à moi, cela fait des semaines que je dois chroniquer ce roman. Pas parce qu'on me l'a demander, mais parce que j'ai adoré.

— Pourquoi ?

— Parce que je cours après le temps ?

— Mais non, pourquoi tu as adoré, idiote, ta vie on s'en fiche...

— Houlà ! Tu sais que j'aime pas spoiler le lecteur... alors que dire... Déjà pour commencer c'est un Space Opera, un vrai et réaliste, mais sans que cela bride l'intrigue. Bien au contraire. La plus grosse partie de cette intrigue se passe à huis clos. En fait, on a même deux huis clos qui se déroulent en parallèle. L'un m'a rappelé un excellent film : Garde à Vue, c'est un face à face, un duel entre deux fortes personnalités.

L'autre, l'intrigue principale, mêle action et suspens. L'humour n'en est pas absent et ceux qui me suivent un peu savent à quel point je suis sensible à une pointe d'humour dans une histoire quand il est bien amené. Bref, ce roman, je l'ai dévoré. Difficile de le poser une fois entamé, vous êtes prévenus !

Un petit plus, et pas des moindre, ici, les femmes jouent à parts égales avec leur homologues masculins, ce qui est suffisamment rare en SF pour être souligné.

 

Présentation de l'éditeur :

 

Mars 2179. L’ancienne capitaine de vaisseau, Vilma Bates, est interrogée par le Bureau des Investigations Intersolaires à propos d’une ancienne mission au commandement du Lewis & Clark, un éclaireur commercial. 2177. Lors de cette mission, elle et son équipage avaient pour objectif de retrouver les deux sondes Voyager, envoyées dans l’espace en 1977, bien avant le Reboot qui effaça toutes les données numériques terrestres. Malheureusement, le succès de leur tâche est entravé par de nombreux problèmes qui vont créer des tensions dans le vaisseau. Les vidéodisques portés par les sondes ont disparu. Qui les a enlevés ? Et pour quelle raison ? Ces interrogations les pousseront à avancer plus loin dans l’univers. L’arrivée du mystérieux professeur Meclan à bord du navire va empirer les choses. Lui et le capitaine Bates semblent partager un secret capital à propos des messages portés par les sondes. Badger, l’ingénieur plus que retord, va contester le commandement de la capitaine. Même Chip, le chimpanzé IA du vaisseau ne saura temporiser tous les caractères s’opposant au sein de l’équipage.

Écrire commentaire

Commentaires : 0