Merci, pour cette formidable récréation !

 


Voilà un roman dont j’ai guetté la parution puis qui lorsque j’ai enfin pu mettre la main dessus s’est fait ensevelir aux fins fonds de ma pal. Ces derniers temps, l’actualité jouant sur mon moral, j’avais besoin d’une lecture légère, un truc qui ne risque pas de me ramener aux relents haineux qui saturent les réseaux sociaux. Exit quelques titres, repoussés à plus tard. Le temps d’Évariste était venu.


Le choix fut pertinent : si vous avez envie de vous changer les idées, Évariste va s’en charger !



Évariste est un consultant d’un genre particulier, il est occultiste. Dans ce roman, il narre ses débuts dans la profession et commente avec un recul sarcastique ses échecs comme ses victoires. Il nous entraîne à travers un Paris familier où le bizarre prend bien des visages. Au passage, quelques idées préconçues en prennent pour leur grade. Le diable se nichant dans les détails, les notes de bas de page sont autant de sources de fou rire. C’est léger, souvent loufoque, mené et rythmé avec maestria. Bref, c’est un cocktail détonnant contre la morosité. Par les temps qui courent, il serait dommage de se priver d’une occasion de rire de bon cœur et lisant un truc intelligent. Merci, pour cette formidable récréation !


Écrire commentaire

Commentaires : 0