La Voix Brisée de Madharva

 

Un roman dont j’ai attendu la sortie papier avec impatience et que j’ai finalement gagné dans sa version numérique avec plein d’autres. Je vais donc commencer par remercier les éditions Walrus, instigateurs du concours.

 

Pourquoi cette impatience ? Parce je n’ai pas souvent eu l’occasion de lire un thriller cyberpunk écrit en français. En majorité, ils sont traduits depuis l’anglais et parfois par des traducteurs qui n’ont pas tout compris à l’histoire et le résultat peut vite tourner à l’expérience psychédélique. Le cyberpunk en est presque une littérature d’initiés, réservée aux lecteurs vaccinés contre le pétage de neurones.

 

 

Ici, la lecture n’est que plaisir. Le vocabulaire reste accessible, sauf à avoir passé les deux dernières décennies au fond d’une grotte. Le thème central, le transhumanisme, est traité de manière intelligente et ouverte. Avantages, inconvénients et dérives possibles. Jusqu’où peut-on aller sans cesser d’être humain ? Qu’est-ce que la vie au final ? Pas de jugement de valeur, juste des questionnements abordés selon des angles ou points de vue différents. Les personnages tout en nuances de gris n’en sont pas moins attachants. L’intrigue est bien ficelée et est menée avec maestria.

 

Merci à Mathieu Rivero qui réussit ici à nous offrir un excellent roman à la fois agréable à lire et palpitant dans un univers inquiétant, mais qui ne tombe pas non plus dans la dystopie.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0