La dernière lame

 

d'Estelle Faye

 

Inclassable et à la limite des genres, un livre surprenant à plus d’un titre. L’histoire et le temps s’égrènent au fil de courtes scènes qui semblent presque décousues. Page après page, l’esquisse prend forme. Un monde en déliquescence, grouillant de vie et de mort, se dessine pour mieux sombrer, étouffé, noyé par des forces obscures.

 

Les protagonistes se laissent un peu balloté, complètement dépassés dans ce tourbillon. Mais que faire lorsque la bêtise humaine et les éléments se déchainent de concert ? Un roman prenant, envoutant, sombre et tout autant lumineux.

Écrire commentaire

Commentaires : 0